Les débouchés


Le master de géopolitique offre de nombreux débouchés, principalement dans les domaines suivants :

  • OIG, ministères (Défense, Affaires étrangères, Intérieur) & services déconcentrés de l’Etat : analyse stratégique, analyse régionale, renseignement, sûreté, migrations… 
  • collectivités & organismes publics : approche politique de l’urbanisme et de l’aménagement, cartographie, relations internationales…
  • cabinets politiques : collaborateur parlementaire, conseil…
  • ONG : plaidoyer, analyse stratégique, écologie politique…
  • entreprises : sûreté, analyse stratégique, intelligence économique, cybersécurité, risques, environnement…
  • enseignement & recherche : doctorat, think tanks, conseil

Quelques mots des ancien.ne.s

Anne, diplômée 2022, stagiaire dans l’ONG SolSoc, Bruxelles

Anne

Le « monde des ONG » est un secteur qui m’attirait depuis quelque temps parce qu’il permet de travailler sur des thématiques engageantes tout en se sentant utile à la petite échelle de mes convictions. J’ai donc effectué mon stage de fin d’études de M2 au sein de l’ONG Solsoc, à Bruxelles, pour une période de 6 mois.

Accueillie dans le département de mobilisation citoyenne et politique en tant que stagiaire chargée de plaidoyer, j’ai pu à la fois me familiariser avec le secteur de la coopération au développement belge, renforcer mes connaissances sur les « droits humains » (particulièrement sur le travail décent), mais également assimiler les méthodes de plaidoyer.

C’est en particulier en m’investissant dans les campagnes « les droits humains n’ont pas de prix » sur le devoir de vigilance et sur la question palestinienne que j’ai pu renforcer ma formation. J’ai contribué à la rédaction de documents pour alimenter le plaidoyer en interne, mais aussi des documents destinés à une diffusion à plus grande échelle : notes d’information, de positionnement, revues de presse et communiqués. Au plus je devenais à l’aise avec les thématiques de Solsoc, au plus j’étais en mesure de participer activement aux évènements et aux réunions publiques que l’ONG organisait.

Les cours d’épistémologie et sur les méthodes et acteurs de la géopolitique m’avaient appris à me positionner et à positionner les différents acteurs en fonction des enjeux et des idéologies qu’ils défendent. Ils m’ont été très utiles pour travailler dans une ONG où je devais savoir déchiffrer les positionnements de nos interlocuteurs et parvenir, in fine, à les influencer.

Le master de géopolitique m’a aussi permis d’apprendre à être rigoureuse dans l’écriture et la précision des sources mobilisées. La liberté laissée aux étudiants de choisir leur thème de mémoire (et certains thèmes d’exposé) est un vrai plus car cela nous permet d’explorer des thématiques variées.

J’affirme donc sans langue de bois que le master m’a mis dans les bons rails pour pouvoir vivre un stage en toute confiance et sérénité, j’ai conscience d’avoir vraiment été entourée de professionnel·le·s bienveillant·e·s et compétent·e·s, qui m’ont donné confiance pour la suite.

Vous êtes diplômé du Master ?

Vous pouvez vous connecter afin de
mettre à jour les informations vous concernant.

Se connecter