Présentation du Master


Le Master de géopolitique de l’Université de Reims Champagne-Ardenne (URCA) considère l’espace comme un enjeu permanent et décisif, aussi propose-t-il une analyse spatiale des phénomènes politiques.
Cette analyse ne se limite pas aux Relations Internationales, elle concerne toutes les échelles : du global (échelle de prédilection des Relations internationales) au local (pouvoirs locaux, découpages administratifs) en passant par les échelles intermédiaires (gestion et devenir de l’État à l’échelle nationale, etc.). L’intérêt du diplôme repose donc sur une approche portant aussi bien sur des phénomènes mondiaux ressentis comme déstabilisants (terrorisme, migrations internationales, changement climatique, questions de l’énergie, etc.) que sur des sujets beaucoup plus subjectifs (comme la géopolitique critique s’intéressant aux « représentations » du monde chez les individus).
Ce diplôme est principalement conduit par des enseignants-chercheurs géographes, il est donc fondé sur les méthodes de géographie contemporaine et offre aux étudiants une base disciplinaire solide pour de nombreux débouchés. Les enseignements dispensés permettent notamment de se présenter aux concours ou bien de préparer un doctorat en vue d’une carrière dans l’enseignement supérieur. Une partie des cours est également dispensée par des enseignants-chercheurs d’autres disciplines. Ce diplôme offre ainsi une ouverture sur d’autres méthodes et thématiques, notamment en science politique et en histoire.

En savoir plus :

Un diplôme polyvalent

Le Master de géopolitique prépare à un grand éventail de professions (enseignement, collectivités territoriales, entreprises privées, etc.). Dans cette perspective, il propose l’acquisition d’un ensemble de savoirs disciplinaires et de compétences techniques.

Savoirs disciplinaires :

  • vocabulaire de la géographie : échelle, espace et territoire, culture générale géographique ;
  • histoire de la géopolitique et de ses courants ;
  • analyse des enjeux de pouvoirs et connaissance des notions fondamentales en science politique ;
  • approche du système démocratique ;
  • connaissance des conflits et des modalités de la coopération entre les acteurs ;
  • questions régionales ;
  • etc.

Compétences techniques

  • rédaction, présentation écrite et orale de mémoires clairement structurés, dotés d’une problématique et respectant la méthodologie académique ;
  • géomatique et cartographie ;
  • technique de l’enquête et de l’entretien

Le Master de géopolitique de Reims propose un parcours adapté au choix de l’étudiant. Le M1 comporte exclusivement des cours, le M2 se décompose en un semestre de cours et un semestre consacré au stage et à la rédaction d’un mémoire. Le Master s’achève par la soutenance de l’un des deux rendus, rapport de stage ou mémoire de recherche (selon la « majeure » définie au préalable).

Liste des enseignements dispensés.

Mémoires d’étapes (M1), mémoires de recherche ou rapports de stages (M2)

La rédaction d’un mémoire en M1 puis en M2 est un élément important de la formation du master de géopolitique. Chaque étudiant de M1 rédige un mémoire d’étape et chaque étudiant de M2 rédige un mémoire de recherche ou un rapport de stage. Les mémoires et rapports sont soutenus oralement devant un jury.
Consulter la page « Mémoires de recherche » pour accéder à la liste des mémoires de M2 soutenus.

Depuis 2012, certains mémoires, rapports de stage et extraits de recherche ont été publiés en ligne (liste de ces publications en ligne).

Le Master dispose d’une « charte des mémoires et rapports » que les étudiants doivent respecter.

Les débouchés

Le master de géopolitique offre une formation de culture générale fondée en grande partie sur la géographie et les sciences politiques. Son objectif est d’offrir une bonne compréhension des enjeux politiques du monde contemporain et des capacités opérationnelles.
Ce diplôme est utile pour passer tous les concours de la fonction publique requérant ce niveau d’études, pour les métiers de l’international, aussi bien dans le secteur public que dans le secteur privé (par le biais des stages dans cette perspective) ou les associations. La recherche (doctorat) est aussi un débouché possible pour les étudiants de bon niveau.

Modalités d’inscription en M1

Le recrutement en M1 se déroule différemment selon la situation des étudiants.

Pour les étudiants titulaires ou en cours d’obtention d’un Diplôme National de Licence (dont reprise d’études) :
La phase d’admissibilité se fait sous la forme d’un dossier dématérialisé à déposer sur l’application de candidature qui sera accessible entre le 29 mai et le 11 juin 2017 (la liste des pièces à fournir sera détaillée sur cette application).
Un lien pour accéder à l’application E-candidat sera disponible à partir du 29 mai sur la page « Inscription – candidature en Master » du site Internet de l’Université de Reims.
Cette phase d’admissibilité sera suivie d’une phase d’admission qui se fera par le biais d’un entretien.

Pour les étudiants titulaires ou en cours d’obtention d’un diplôme européen ou non européen équivalent à un Bac+3 :
La procédure est différente selon le pays de résidence de l’étudiant.
Plus d’informations sur la page « Inscription – candidature en Master » du site Internet de l’Université de Reims.

Modalités d’inscription en M2

Les inscriptions en M2 sont soumises à candidature.
Le dossier de candidature M2 est à demander à Sophie Duée (BM 13-04, Campus Croix-Rouge, sophie.duee@univ-reims.fr).
Une fois la candidature validée, le secrétariat du Master vous informera sur la procédure à suivre pour l’inscription administrative qui sera gérée par le service scolarité de l’UFR Lettres et Sciences Humaines (accueil situé au rez-de-chaussée du bâtiment 17 – courriel : lettres-scolarite@univ-reims.fr).

L’équipe pédagogique

Stéphane Rosière (Professeur, géographe)
Responsable de la formation, géographie politique et géopolitique, épistémologie, frontières internationales, conflits et violences politiques, Europe.

Sharam Alijani (Professeur à Neoma Business School en Management stratégique)
Monde iranien et chiite.

Clotilde Bonfiglioli (Docteur en géographie)
Géographie politique et culturelle, Europe.

François Bost (Professeur, géographe)
Géographie économique, Europe, Afrique, Asie.

Yann Calbérac (Maître de conférences, géographe)
Épistémologie, usages politiques de la géographie.

Jon Marco Church (Maître de conférences, aménagement et science politique)
Relations internationales, environnement, aménagement, Asie centrale, Europe.

Aurélien Girard (Maître de conférences, histoire)
Histoire du Proche-Orient et civilisation musulmane.

Régis Matuszewicz (Maître de conférences, science politique)
Science et partis politiques, élections, Europe orientale et Maghreb.

Thomas Merle (Professeur agrégé de géographie, agrégé d’histoire, doctorant allocataire)
Géographie politique générale, Europe et Caucase.

Caroline Muller (Maître de conférences, histoire)
Violences et crimes de masse.

Adrian Park (Maître de conférences, anglais)
Anglais de la géopolitique.

Frédéric Piantoni (Maître de conférences, géographe)
Migrations internationales, Amérique latine et Caraïbes.

Sébastien Piantoni (Ingénieur d’études, Géographe)
Géomatique et cartographie.

Les lieux du diplôme

Les enseignements, l’administration et les bureaux des enseignants sont localisés sur le campus Croix-Rouge (arrêt de tramway Campus Croix-Rouge).
Les plannings des cours sont gérés par le secrétariat du Master assuré par Sophie Duée (BM 13-04, Campus Croix-Rouge, sophie.duee@univ-reims.fr).
La plupart des informations à destination des étudiants sont affichées dans le couloir du BM 13.
Les bureaux des enseignants-chercheurs géographes se situent dans le bâtiment BM 11 voisin dans lequel se déroulent les conseils de perfectionnement et les soutenances.
 

Vous êtes diplômé du Master ?

Vous pouvez vous connecter afin de
mettre à jour les informations vous concernant.

Se connecter